Œnotourisme : où aller ?

Mondialement réputée pour son record en matière de crus, la France est une destination plébiscitée des passionnés de tourisme viticole. En effet, elle regorge de vignerons dont le savoir-faire attise la curiosité de bon nombre de touristes. Ils sont essentiellement établis dans des régions favorables à la culture de la vigne, principales terres d’accueil des œnotouristes. Lesdites terres regroupent entre autres les régions telles que :

La Bourgogne

Région dont l’appellation est confondue avec celle de ses vins, la Bourgogne est le terroir par excellence de rencontre avec les grands crus. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le vin et les cépages, le site web vignobles.net vous donnera toutes les informations nécessaires pour décrypter le vin et ses secrets. Le vignoble de Bourgogne couvre une superficie de 28715 hectares, produisant des crus tant appréciés des amateurs que des néophytes. Terre hospitalière aux paysages vallonnés, il se situe entre Auxerre et la région de Mâcon. On y retrouve bon nombre de villages où les hommes s’attèlent à la tâche vigneronne tel :

Chablis : Appellation à la fois attribuée aux vins et à leur région d’origine, les Chablis sont des vins blancs secs d’exception. Par ailleurs, ils se déclinent en une variété, chacun ayant sa propre appellation.

La Côte de Nuits et les Hautes Côtes : provenances principales des grands crus de Bourgogne, ces côtes sont considérées comme étant la demeure du Pinot noir. Par ailleurs, elles sont également dédiées à la production et la dégustation du vin rouge.

Les vignerons de la Bourgogne sont également ceux du Mâconnais, du Châtillonnais, de la côte Chalonnaise et du Couchois.

L’Alsace

Entre vignobles, villages fleuris d’une part et maisons typiques de l’Est d’autre part se situe cette pittoresque région. Ses vignobles s’étalent sur environ 15600 hectares et couvrent le nord de la région de Strasbourg ainsi que le sud de Mulhouse. Par ailleurs, l’Alsace est réputée pour sa fameuse route de vin couvrant 170 km de distance. Elle rassemble des personnes venues du monde entier pour savourer. Le plaisir gourmand n’est pas ignoré, faisant de ces instants de véritables moments festifs.

Le Beaujolais

Cet article serait incomplet si l’on n’y citait pas le Beaujolais. En effet, il s’agit d’une véritable terre de vignerons. Y sont établies des générations entières se succédant et se consacrant à la culture et à la transformation de la vigne. En plus de la dégustation du vin, il offre également l’occasion de satisfaire le plaisir gourmand. L’occasion inespérée offerte aux gourmets de la partie d’apprécier la saveur des plats et des crus de la région. Lesquels crus sont constitués 12 différents vignobles.

Outre ce dernier, il y a tant d’autres régions vignobles en France telle l’Aquitaine avec ses 140 000 hectares. La vallée de Rhône est tout aussi favorable à l’œnotourisme. Son vignoble couvre 75000 hectares et est classé deuxième en France après le Bordelais. N’oublions pas non plus Provence dont le vignoble s’étend du sud d’Avignon jusqu’aux Alpes-Maritimes. Il couvre 65 000 hectares et est réputé pour ses Rosés fruités. Néanmoins, vous pouvez également y trouver des rouges remarquables et des blancs tendres.

La France est un pays incontournable en matière d’œnotourisme. Elle regorge à travers maintes régions de vignerons d’exceptions consacrés à la fabrication du vin. Ils attirent nombre de touristes venant savourer leurs vins et en découvrir le secret.

Œnotourisme : où aller ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut